• Echelle du comportement

    Alors voilà.

    Je vais encore te parler d'école. Oui, le mois de septembre, pour une instit, c'est plutôt synonyme de reprise, boulot, manque de sommeil...

    Je ne pense qu'à ça, je retourne à l'école le mercredi, j'ai encore plein de choses à faire... bref, ça s'installe!

    Les débuts ont été un peu durs (et ça l'est encore), j'ai retrouvé mes affreux de l'année dernière, grandis d'un an, et des petits nouveaux que je connais un peu (et un peu affreux aussi).

    Ma binôme, qui était pleine d'énergie fin août, m'a annoncé le 1er jour: "Ouais, ça va être chaud quand même!"
    Et ben, moi, ça m'a fait du bien d'entendre ça. Pas que ce soit super de réaliser que la classe est difficile, mais juste d'entendre que ce n'est pas que moi, finalement, tout le monde se retrouve un peu démuni face à cette classe.
    Et je te raconte même pas quand l'autre collègue est ressortie d'une heure de sciences en disant "Ca ne les intéresse même pas..."

    Bref, on essaye, dans cette classe, de mettre des choses en place, pour instaurer une bonne ambiance, un cadre clair pour les élèves, et gérer le comportement des élèves.

    petit nicolas

    là, c'est rien à côté de ma classe...

    Parce que, même si ça va mieux, tous les jours, je récupère L sur la cour quand il s'échappe de la classe, je calme A qui chantonne et rigole, je permets à H de taper dans un tapis quand il explose, je récupère encore L sous mon bureau, je lis les consignes à M qui ne comprend pas ce qu'elle lit, je demande pour la 5ème fois à N de sortir son cahier du jour, je console K qui pleure parce que, vraiment, c'est trop dur pour lui d'écrire 5 phrases en remettant le point et la majuscule... tout ça en faisant classe pour les autres bien sûr!

     

     

    Depuis le début de l'année, nous avons installé une échelle du comportement. Ca claque, ça, hein?!

    J'ai beaucoup surfé sur des blogs cet été, en grande majorité anglophones, et j'y ai vu ce genre de choses:

    clip chart clip chart dots rocking behavior

    Clic sur l'image pour aller directement sur les blogs (en anglais)

     

    Alors j'ai décidé de faire la mienne! J'ai repris un document existant que j'ai bidouillé.
    J'ai remis le texte en français (tu remarqueras le "maitresse" sans accent circonflexe, dur dur, la nouvelle orthographe!), découpé, plastifié (enfin, ça, c'est le boulot du Papillon) et accroché le tout avec des anneaux de porte-clé.

    La voici, la voilà (tadaaaam!)

    Echelle du comportement

    elle est belle, hein?!

     

    Pour l'instant, voici comment on l'utilise:

    Chaque matin, toutes les pinces à linge se retrouvent sur le vert "prêt à travailler" (enfin, depuis, les règles ont changé, on remonte sur le vert ceux qui sont en-dessous, mais on laisse toutes les autres au-dessus).

    Echelle du comportement gros plan

    Suivant leur comportement (travail, soin, aide, bavardage...), on peut décider de monter ou descendre la pince. A la fin de la semaine, lors du Conseil, on décerne une étoile-tampon à tous ceux qui ont atteint le violet "exceptionnel!!".

    Quand on a 2 étoiles, on peut peindre sa pince à linge en rouge, et on en a une nouvelle. Ensuite, on pourra la peindre en orange quand on aura de nouveau 2 étoiles-tampons, puis une nouvelle en jaune, etc.
    Pour le dernier niveau, on met des paillettes sur la pince (les élèves en rêvent déjà!)

    Ca marche déjà pas mal.
    Mais en discutant avec ma collègue (et amie) Marie, j'ai envie de la faire évoluer, cette échelle. Dans son école, les couleurs sont associées à des droits. Tout le monde démarre tout en haut, et quand on descend, on perd des droits (droit de choisir un travail en autonomie, droit d'être à deux, droit de se déplacer dans la classe...)

    Du coup, ça me parait encore plus parlant. C'est une question de confiance (hein, Marie?!). Si on peut te faire confiance, tu as le droit de faire ceci ou cela. Si on ne peut pas te faire confiance, tu perds ces droits.
    En plus, tu peux mettre les droits que tu veux en fonction de ta classe.

    Alors pour l'instant, on laisse ça comme ça c'est pas comme si y'avait pas encore des milliards de choses à faire! mais bientôt, ça évoluera.

    Et parce que tu as vraiment eu le courage de lire tout ça, je te mets, en prime et en avant-première (roulement de tambour), d'autres photos de la classe ;-)

     

    affichage porte                            droits du lecteur

                                      les affichages de porte
                  (dessin de Jack et droits du lecteur de Pennac/Blake)

     

               permis de circulation               bureau ouvert      

    permis de circulation de Dame Dubois, bureau ouvert/fermé de Lutin bazar

     

    pendule

    et la superbe pendule faite par ma collègue!!


    Elle est pas jolie, cette classe?!

     

    « La sécurité de l'emploiSac d'école »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Mmarie
    Samedi 22 Septembre 2012 à 14:19

    Très belle, la pendule : je veux la même (oui, je n'ai qu'à me bouger un peu, et  ça se réalisera !)

    Pour compléter ton propos concernant le fonctionnement dans mon école, je rajouterai que l'idée n'est pas de priver les enfants de liberté, mais bien qu'ils prennent conscience que leur comportement peut déranger les autres, et que cela entraine donc la perte de droits en lien avec leurs comportemetns gênants. Cce que je veux dire, c'est qu'on ne les prive pas d'arts visuels, qu'on le les oblige pas à reprendre tout le temps un travail quand ils ont fini ce qui est demandé, ...

    Quelques exemples de pertes de droits pour compléter ceux que tu marques : tu ne peux plus prendre une activité autonome à deux ; tu dois demander l'autorisation pour te déplacer ; tu n'as plus le droit de sortir seul de la classe (en particulier pour le facteur qui s'occupe de la cantine tous les matins),  ...

     

    les avantages que j'y trouve :

    -Le système est assez juste, tout le monde sait à quoi il s'attend quand il transgresse les règles.

    -Cela régule toute la classe (quand ils voient un copain descendre, ils n'ont pas envie que ça soit à leur tour) et ça fait un bon baromètre de la journée clairement identifiable pour eux.

    -Tout le monde a de nouveau sa chance en début de semaine (on remonte toutes les pinces à linges).

    -On n'a pas besoin de penser à monter les pinces à linge de ceux qui se comportent bien, puisqu'ils sont déjà en haut et ont accès à tous les droits de la classe.

    -C'est un système apprécié par les parents, du fait de sa clareté je pense. J'ai envoyé dès la fin de la 1ère semaine le fonctionnement de notre échelle et des règles de la classe dans les familles, pour qu'ils puissent en discuter.

    L'inconvénient principal (il y en a sûrement d'autres) : que faire quand un élève n'en a rien à faire ??? (On verra en cours d'année si ça arrive.)

     

    En tous cas, bon courage à vous deux pour la gestion de votre classe et bravo pour toute votre réflexion.

    (Moi aussi, je vous donne de la lecture !!!)

    2
    LoloBZH
    Samedi 22 Septembre 2012 à 14:32

    Quelles sont belles ces photos ! la classe notre échelle du comportement !

    Et bien, moi aussi, l'énergie commence à partir...Surtout qu'on a déjà des problèmes avec deux familles dans l'autre école...Pfou...les parents, j'te jure !

    Je crois qu'il va falloir qu'on lève un peu le pieds et que maintenant pendant 3 semaines environ, on fasse classe vraiment de façon presque traditionnel pour se poser et reprendre nos projets de groupes etc...

     

    J'aime beaucoup le petit Nicolas !! Et en effet, qu'elle a l'air calme cette classe comparée à la notre !!!

    3
    Virginie
    Mercredi 27 Août 2014 à 21:37

    Génial ton blog, plein d'articles super intéressants !


    Merci pour tout ce partage et bon début d'année !


    Alors, alors  !! Comment se présente la "cuvée" de cette année ?

    4
    Samedi 27 Décembre 2014 à 13:57
    Sandrine S Comm C

    Bonjour

    Cette échelle a pour moi un très gros inconvénient : elle est publique et donne une évaluation externe.

    Cela signifie donc que l'enfant qui est en difficulté pour respecter les règles - pour des raisons internes à lui et notamment parce qu'il manque de compétences émotionnelles pour prendre sur lui et se conduire de façon raisonnée -  est stigmatisé publiquement. Il se retrouve dans une situation humiliante difficile à vivre. Cela peut décourager l'élève en question s'il a l'impression d'être dépassé par ce qu'on lui demande et l'amener à avoir un comportement rebelle en apparence, qui lui sert à se déculpabiliser = "de toute façon je suis nul, alors autant faire l'andouille pour de bon".

    Donc ce genre d'évaluation externe et publique fonctionne bien avec les élèves déjà compétents. Par contre cela met en difficulté les élèves qui le sont déjà.

    De plus, et quels que soient les élèves, ce type d'évaluation ne développe pas la responsabilisation des élèves ni leur autonomie : ils sont motivés par la peur d'être mal jugés publiquement et non parce qu'ils ont compris le sens de la règle qu'on leur demande de respecter.

    Dommage donc qu'elle soit utilisée en classe sous cette forme :-/.

    5
    Lundi 5 Janvier 2015 à 22:19

    Bonjour Sandrine S Comm C,

    Quel plaisir d'avoir un commentaire de ta part ! J'ai lu beaucoup d'articles de ton blog (il est d'ailleurs dans ma liste conseillée).

    Tu remets en cause la dimension publique de cette échelle de comportement, et je suis d'accord avec toi :-)

    En fait, cette échelle a été créée dans une situation bien particulière, il y a quelques années, dans une école où j'ai fait mon burn-out : les collègues, l'ambiance, les enfants, tout était difficile.

    Dans ce contexte, tu fais malheureusement ce que tu peux :-(
    Alors j'ai fait ça.

    Aujourd'hui, quelques articles de blog lus, quelques bouquins, deux enfants et une formation Montessori en plus, j'ai une nouvelle vision des choses !

    Je travaille maintenant dans une école alternative, où nous essayons de prôner l'auto-discipline, et le respect des autres. Ce n'est pas simple tous les jours, nous en discutons beaucoup en équipe et tentons toujours de nous poser la question "Quel est le besoin de cet enfant ?"

    Un enfant qui a besoin de faire une pause, prendre l'air, peut le faire à n'importe quel moment. Nous privilégions la gestion de conflits, le conseil d'ambiance...

    Et un enfant ayant beaucoup de problèmes de relation aux autres et au sein de sa famille, a vu d'autres enfants venir vers lui car nous en avions parlé en groupe et les enfants avaient réalisé que c'était peut-être difficile pour lui d'aller vers les autres alors qu'il est considéré comme "bizarre". Il a pu dire que parfois, il répondait non à une proposition de jeu tout simplement parc qu'il n'osait pas.
    Les enfants ont été prévenants, persévérants dans leurs demandes, et le retour a été très positif pour cet enfant, non stigmatisé.

    Seulement, ça, c'est encore difficile à mettre en place dans une classe de 30 enfants, lorsqu'on se sent déjà isolée dans son école...

    Les choses évoluent, nous devons y croire !!

    6
    Caro
    Mercredi 29 Juin 2016 à 16:24

    Bonjour et bravo pour ton travail! Je souhaiterai utiliser ton échelle. C'est celle qui est la plus à mon goût parmi toutes mes recherches, penses-tu pouvoir me l'envoyer par mail ou mettre un lien de mutualisation sur ton site? Merci.

    7
    Marinette22
    Dimanche 18 Septembre 2016 à 22:30

    Bonjour,

    J'aimerais utiliser la même échelle du comportement que toi mais je n'ai réussi à télécharger sur le site anglais qu'une version en pdf (donc non modifiable!).

    Accepterais-tu de m'envoyer ta version en français stp?

    Merci beaucoup et bonne année scolaire!

    8
    Clo
    Samedi 15 Juillet à 12:44

    Bonjour!

    Je suis toute nouvelle enseignante, fraîchement titularisée et 2017 sera donc ma première rentrée pour un temps complet, avec un CE1... Forte de mon expérience de cette année de stage à mi-temps, je voudrais mettre en place une échelle de comportement dès le début de l'année (un peu en stress de devoir gérer tout ce petit monde!) ;) et la vôtre me correspond bien. Serait-ce possible d'avoir votre "version française"?

    Merci beaucoup pour toutes les bonnes idées de cet article!! Et en particulier pour l'horloge, que je vais garder aussi je pense... :)

    Bonnes vacances!

    9
    Emilie
    Lundi 21 Août à 15:15

    Bonjour, 

    Tout d'abord, merci pour votre site, vos idées, vos remarques, vos partages d'avis...

    J'aimerais savoir s'il existe une version téléchargeable de votre échelle du comportement? Je cherche mais en vain... et c'est vraiment la vôtre qui me plaît!

    Emilie

     

    10
    nadray
    Vendredi 25 Août à 21:49

    bonjour,merci pour ce travail partagé !l'idée de la météo du comportement me plait beaucoup, à tout hasard accepterais tu de la partager sil te plait ?Nadege

    11
    marion
    Mardi 29 Août à 11:29

    Bonjour,

    Je voudrais changer mon système d'évaluation du comportement et je trouve l'idée de cette échelle très intéressante. Bravo !

    Tout d'abord, j'aurai une question, fais-tu une synthèse du comportement des enfants, journalière ou en fin de semaine pour les parents ?

    Les bonus pour les enfants sont si je l'ai bien compris, le droits de se déplacer dans la classe, de faire une activité autonome à deux... mais aussi de faire évoluer sa pince à linge en la décorant, c'est bien ça ?

    Enfin, accepterais tu de m'envoyer la version téléchargeable de ton échelle afin que je puisse la mettre à profit dans ma classe de CE1 ;-) ?

    Merci d'avance et bonne rentrée !

     

    Marion

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :