• Lâcher prise

    Alors voilà.

    Lâcher prise, c'est le mot de l'année dernière. Voire l'année d'avant.

    (tu sais, le "petit mot" et )

    On te dit de lâcher prise quand bébé tarde un peu à s'installer dans ton ventre.

    On te dit de lâcher prise quand bébé, une fois né, tarde à prendre le sein.

    On te dit de lâcher prise quand bébé se réveille la nuit.

    On te dit de lâcher prise quand toi tu n'en peux plus, et tu n'y arrives pas bordel de merde à lâcher prise!!

    Je sais pas comment font les autres, mais là, quand j'ai la tête dans le guidon, ben, j'y arrive pô...

    Et puis, petit à petit, j'ai réussi à lâcher prise pour de vrai. Finalement, un jour ou l'autre, ce bébé finit par s'y installer, dans ton bidon!

    Il arrive même à prendre le sein (bon, ça veut pas dire qu'il le prend à chaque fois, mais on a dit qu'il fallait lâcher prise, nan?)

    Et il finit même par dormir la nuit (dormir 8h d'affilée, t'y croyais plus)

    Alors, tout à coup, tu te sens plus zen, tu sens bien que tu ne maîtrises pas tout, mais déjà, tu ne sens plus ce poids extérieur qui te pesait avant.

    T'aurais même l'impression d'être un peu maître de ta vie. Ouais.

    Et, du coup, dans cette nouvelle zénitude découverte, et ben, tu lâches prise (pour de vrai).

    « Conseils pratiques (jetable-réutilisable)Ecartez les jambes madame »
    Partager via Gmail

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :