• De retour

    Alors voilà.

    Ca fait un mois que j'avais la tête sous l'eau. La situation difficile à l'école m'a fait passer des vacances affreuses : pour mettre des mots concrets sur ce moment, je touchais du bout des doigts un bon burn out (faut être réaliste).

    Et je me suis arrêtée avant de tomber dedans complètement. Je suis donc en arrêt.

    dépression

    Pas facile à vivre, pour plein de raisons. J'ai essayé de me remettre en congé parental (mais dans l'EN, tu ne peux pas quand tu en as déjà pris un !), j'étais prête à prendre une dispo, de disparaître de cette institution, pour me protéger, là, tout de suite.

    On m'a répondu qu'il n'y avait que l'arrêt maladie comme solution... A bout de force, mon médecin m'a donc arrêtée. Depuis, je vais mieux. Je vais mieux parce que je ne vais plus dans cet endroit qui me bouffait.

    Je ne vais pas m'étendre sur cette situation (encore chaotique), car c'est toujours difficile.

    Mais je revis. Oh, c'est pas encore gagné, hein. Je pensais avoir fait une croix sur tout ça, et j'ai pleuré en y repensant ce matin. C'est fou comme les choses sont marquées dans notre corps... Je suis extrêmement fatiguée, et je suis encore un peu malade.

    réflexion

    Je réfléchis é-nor-mé-ment. Mon avenir, l'école, pourquoi ça s'est passé comme ça... Que faire de mon dégoût de l'école ?
    Mon amie M m'avait dit "n'arrête pas à cause de cette situation extrême", mais je crois que cette situation, justement, a fait ressortir d'un coup cette usure qui commençait à m'habiter.

    Je ne peux plus aller en classe et suivre cette façon de faire, cela ne me correspond plus du tout.

    Les décisions que je suis en train de prendre, je pense que je les aurais prises d'ici quelques mois, quelques années.

    Du coup, le projet pour aller au Québec s'efface doucement, ne correspondant plus non plus à l'envie du moment (bosser à temps plein, ne plus profiter des filles comme maintenant, et continuer à faire cours - certes, dans un contexte totalement différent, mais quand même).

    On devrait avoir la réponse officielle d'ici quelques jours, mais j'avoue que l'enthousiasme n'y est plus.

     

    Pour l'instant, voilà le programme :

    Je compte quitter l'Education Nationale, pas définitivement (encore), mais en me mettant en disponibilité.

    dispo fonctionnaire

     

    Qu'est-ce que je vais faire alors ?! Je vais pas rester chez moi à ne rien faire !
    J'aimerais mettre en place des ateliers Montessori, et pourquoi pas déscolariser le Crapaud et faire l'école à la maison. Rien que ça !

    instruction en famille

    Ce qui est marrant, c'est que, quand j'étais enceinte du Crapaud, j'ai surfé sur le net, à propos de plein de choses qui, à l'époque, ne me concernaient pas vraiment, mais qui me faisaient rêver.
    Et tu sais ce que c'était ? L'accouchement à domicile, l'école à la maison, une année sabbatique...

    Et ces choses, je suis en train de les réaliser une par une aujourd'hui. Finalement, ce projet de vie prend forme, maintenant, petit à petit, sous mes yeux.

    projet de vie

    illustration issue du blog des paresseuses

     

    Et si je me plante ? Et bien, tant pis, j'aurais essayé, au moins, et je rebondirai sur autre chose.

    On a la vie devant soi, pas vrai ?

    « Bonheur n°10Projet Québec en stand by »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Karya
    Jeudi 21 Mars 2013 à 19:54

    Je te souhaite tout plein de bonheur et de réussite mais avant tout repose-toi, ressource-toi.

    2
    Minipouce68 Profil de Minipouce68
    Jeudi 21 Mars 2013 à 20:31

    Notre travail n'est pas facile et je craque aussi de temps en temps. J'ai fait une grosse dépression après la PE2 (2 mois d'arrêt). Je comprends que tu puisses avoir du dégoût pour ce métier qui est usant lorsqu'on le prend très à coeur. Je t'admire pour le courage dont tu fais preuve : changer de vie ce n'est pas évident, je ne sais pas si j'oserai un jour ! Je te souhaite plein de bonheur !

    3
    MDZ
    Vendredi 22 Mars 2013 à 07:37
    Yes you can!
    C pas facile mais ça fait 20 jours que je revis;-)
    4
    Papillon the real
    Vendredi 22 Mars 2013 à 11:28

    Beau témoignage sur la difficulté et la nécessité de faire des choix et de les assumer en connaissance de cause !
    Comment arriver à faire ses choix et ainsi pouvoir aspirer à son épanouissement personnel et familial et non celui qu'ON nous impose parce que "c'est-comme-ça"!


    "Ce n'est pas parce qu'ils ont tous tort qu'ils ont forcément raison !"


    On dit que les femmes sont les lumières de la Vie, je peux confirmer, merci Deuxminutes !


     

    5
    Vendredi 22 Mars 2013 à 15:03

    Merci pour ces commentaires qui réchauffent le coeur

    J'ai l'impression que je me trouve enfin, et ça fait du bien.

    Karya, je prends mon temps... tout doucement.

    Minipouce68, c'est pas rien une dépression. T'as beau avoir du recul, tu tombes dedans. Faut du soutien pour s'en sortir ! J'entends tellement de collègues qui sont à bout... je me demande bien ce que ça donnera dans quelques années. Je n'ai pas du tout l'impression de changer de vie, mais d'enfin aller vers ce que je dois faire

    MDZ, je devrais comprendre qui tu es... ?! Euh, je sèche un peu (mes neurones ne sont pas encore revenus à leur maximum) : pourquoi 20 jours ?!

    Papillon the real, merci pour ce joli témoignage ! Voilà, je ne veux pas continuer parce que "c'est-comme-ça". Lumière de la vie, ouais, ça me va

    6
    Vendredi 22 Mars 2013 à 15:03

    Je te souhaite de tout coeur d'aller mieux et de réussir à faire ce que tu as envie. Et effectivement encore plus si ca te permet d'arriver à ce à quoi tu aspirais à la naissance du crapaud. Ne dit-on pas "un mal pour un bien"?

    7
    clx77
    Samedi 23 Mars 2013 à 10:26

    En effet on n'a pas un métier facile!! je t'ai envoyé un mail sur ton adresse perso! Repose toi bien! Tu as beaucoup de courage de prendre une telle décision!! Je suis certaine que beaucoup d'enseignants y pensent ou y ont déjà pensé pendant leur carrière sans jamais oser franchir le pas! D'ailleurs dans d'autres métiers aussi!! qui n'a pas eu envie de tout lâcher pour réaliser ses "rêves " sans jamais oser le faire ???

    J'espère que tu y parviendras!!

    Des bisous à vous

    christine

     

    8
    timobin Profil de timobin
    Dimanche 24 Mars 2013 à 10:25

    Chouette si tu revis, c'est le plus important.

    9
    Mardi 26 Mars 2013 à 22:21

    Merci pour vos messages ! Je cherche encore... et je commence à trouver.

    Sinon, Papillon, je me suis demandé mais c'est bien toi Tu sais, dans toute cette histoire, faut un sacré soutien... heureusement que tu es là.
    (je t'aime) (je le dis tout bas, certains risqueraient d'entendre...)

    10
    Sylya
    Vendredi 29 Mars 2013 à 21:30

    On ne vit qu'une fois! Tu as bien raison de prendre le taureau par les cornes! Je te souhaite de t'épanouir dans ces nouveaux projets!

    11
    Papillon the real
    Vendredi 29 Mars 2013 à 21:56

    Merci...

    Je tenais aussi surtout à vous remercier, chères anonymes et les vraies anonymes, pour votre soutient auprès de deuxminutes qui lui a été très important dans tout son cheminement, même s'il est loin d'être fini mais c'est le chemin qui est beau pas la destination...

    12
    Samedi 30 Mars 2013 à 21:42

    Merci Sylya ! Et merci pour les mails perso aussi

    Papillon, espérons quand même que la destination soit aussi belle que le chemin, hein ?!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :